Les Clefs d’Or et les époux Obama

Logo Clefs d'OrLe 11 février, Maison Blanche France accueillait le 18ème dîner des Clefs d’Or, 35 membres de l’Association des Clefs d’Or de Paris ont répondus présent à l’invitation de Bruno Franck. Au même moment, François Hollande a été accueilli par les époux Obama à la Maison-Blanche US pour participer à un dîner d’Etat…

Les Concierges divulguent à leurs clients les adresses des bonnes tables à ne surtout pas manquer lors d’un séjour Parisien…

Diner-des-Clefs-d-or-11-02-

Le Chef de la Maison Blanche avait préparé pour l’occasion un menu unique.

En amuse-bouche foie gras laqué, sirop réglisse , suivi d’une entrée de Saint-Jacques marinées, accompagnées  d’une fraîcheur exotique et condiment kiwi, puis une poitrine de « coucou » de Rennes poêlé de homard, cuisse farcie aux morilles, pomme « Ariane » rôtie au beurre demi sel. Le Chef Pâtissier Paul Donore, avait réalisé un exquis chocolat Ganduja yuzu, glace chocolat.

Avant de passer à table, la photo officielle de Dominique GUIDETTI, Président National des Clefs d’Or France, les concierges une partie de l’équipe Maison Blanche et Bruno Franck.

Diner-des-Clefs-d-or

Retrouvez à partir de cette semaine, le Domaine du Château de Chamirey

Le Domaine du Château de Chamirey, construit au XVII siècle, domine le vignoble de Mercurey en Côte Chalonnaise. En 1934, le Marquis de Jouennes, beau-père de Bertrand Devillard et grand-père d’Amaury et Aurore Devillard (actuels propriétaires), produisait la première bouteille d’un Mercurey rouge connu depuis lors en tant que « Château de Chamirey ». Les 37 hectares du domaine (25 en rouge et 12 en blanc, dont 12 sont classés en Premier Cru) reflètent à merveille la très grande diversité de terroirs au sein de l’appellation.

Vignes-chateau-Chamirey

Les sommeliers  de la Maison Blanche et Le Château de Chamirey vous proposent une  offre spéciale du 3 Mars au 10 Mars 2014.

Château Chamirey 2008Château de Chamirey, Mercurey Blanc 2008 à 18 euros TTC la bouteille.
Pour toute commande :
5 bouteilles achetées, 1 bouteille offerte
10 bouteilles achetées, 2 bouteilles offertes
Soit 15 euros TTC par bouteille
 Pour passer vos commandes, merci de vous rapprocher du Domaine du Château de Chamirey :
Caterina BRAULT – caterina@domaines-devillard.com – Tel : 03 85 44 53 20
            Frais de port : 25 euros France Métropolitaine, frais de port offerts, à partir de 400 euros (HT de commande)

Note de dégustation de nos sommeliers David Desplanche et Kevin Quinsenac
Le Château de Chamirey  Blanc 2008 a une belle robe avec des reflets or, jaune pâle, brillante et limpide. Au nez, le vin développe des arômes de fruits exotiques (ananas, litchi et kiwi). En bouche, le vin présente des notes minérales, salées, iodées mais aussi d’agrumes, très beau gras. Belle persistance en bouche. On retrouve les notes florales. Vin frais, pur ; bel équilibre. Vin prêt à boire avec une belle complexité.

Garde
Le Château de Chamirey Mercurey blanc 2008 peut se déguster dès maintenant et se conserver entre 3 et 5 ans.

Gastronomie
Température idéale de dégustation : 12-14°C. Le Château de Chamirey Mercurey blanc 2008 se dégustera  à l’apéritif, et accompagnera parfaitement : un plateau de fruits de mer, la charcuterie, une viande blanche et les fromages à pâte bleue.

Become our fan on Facebook – Follow us un Twitter ChamireyPerdrix

“L’abus d’alcool est dangereux pour la santé”

Le Marignan : un boudoir entre l’Avenue Montaigne et les Champs Elysées

L’Hôtel Marignan Paris que vous ne connaissez peut être pas encore ; est idéalement situé au 12 de la rue de Marignan, une artère tranquille du 8e arrondissement qui relie les Champs-Elysées à l’avenue Montaigne. Une adresse qui associe luxe et culture puisqu’elle se trouve également à deux pas du Grand Palais et de prestigieuses galeries d’art.

01BMAR-TRI13-020065

Le décor : une porte monumentale en ferronnerie décorée à la feuille d’or qui donne le ton : passage entre la rue et une expérience unique dans l’hôtellerie. Premier point d’importance qui mérite d’être cité tant il est devenu exceptionnel, l’Hôtel Marignan est l’un des rares 5 étoiles parisiens qui soit la propriété d’un groupe français, le Groupe Richard.

Un peu d’histoire

Dans sa première vie, l’Hôtel Marignan Paris était un hôtel particulier. S’y succédèrent grandes familles, généraux d’Empire. En 2004, le groupe familial Richard devient propriétaire. En 2010, Nathalie Richard décide de faire appel à l’architecte Pierre Yovanovitch : l’Hôtel Marignan Paris est inauguré fin 2012. 

Chambre-Marignan

L’authentisme et le contemporain

L’hôtel affiche un chic intemporel. Privilégier le confort et le bien-être de la clientèle est aussi à l’origine du Marignan Paris. Dès le lobby, le ton est donné. Les volumes de l’entrée, de la réception jusqu’au restaurant se fondent les uns dans les autres dans une enfilade sobre et majestueuse bordée de murs aux teintes neutres reposantes et indémodables. Un ensemble souligné par le graphisme du sol en marbre noir et blanc. Une fois à l’intérieur, à gauche, quelques marches conduisent au bar ;  au calme pour un rendez-vous ou simplement pour boire un cocktail à deux pas des Champs Elysées. On retrouve cette notion de confidentialité dans le restaurant où les tables s’inscrivent dans des alcôves. On peut y goûter la cuisine du chef Filipe Da Assuncao, Meilleur Ouvrier de France.

Des chambres de rêve

Les 50 chambres, dont 10 suites, font d’une étape, une expérience unique : être hôte du Marignan, c’est être accueilli comme dans un hôtel particulier. Les chambres offrent toutes un décor sur-mesure rehaussé d’œuvres d’art, un confort exceptionnel, une paix délicieuse. Certaines suites ont des auteurs de plafond de plus de 4 mètres, d’autres des terrasses aménagées comme des salons d’extérieur avec une  vue sur la Tour Eiffel.

Et un samedi soir sur deux, profitez du bar pour un « before » au Marignan avant les soirées White Room du Restaurant Maison Blanche, a quelques pas…

Bar-Marignan

http://www.hotelmarignanelyseesparis.com

Sur les toits de Paris les amoureux dégusteront le vendredi 14 février

Le vendredi 14 février venez déguster le menu préparé par le Chef Hervé Nepple pour les amoureux :

 

En amuse-bouche :

Foie gras « Mon Chéri », sirop de réglisse

 

Menu :

 

Saint-Jacques marinées, fraîcheur exotique et condiment kiwi

 

Filet de bar sauvage vapeur, salsifis confits à l’orange, crémeux d’amande douce

 

Poitrine de « Coucou » de Rennes poêlée au homard bleu de Bretagne,

cuisse farcie aux morilles, pomme « Ariane » rôtie au beurre demi-sel

 

Le « French Kiss » litchi framboise

 

Au tarif de 220 euros TTC par personne, hors boissons

Prix nets, service compris, le restaurant n’accepte plus les chèques

Olivier Thomas à la Maison Blanche

Rencontre avec Olivier THOMAS sommelier

Rencontre avec Olivier fraichement arrivé à la Maison Blanche comme Sommelier, après avoir travaillé aux Crayères à Reims, le Pergolèse et l’Espadon, le restaurant du Ritz…

La sommellerie par vocation, héritage familial ou par pur hasard ? Sûrement un héritage familial, du côté de mes grands-parents paternels qui étaient de la région des Sauternes et des Bordeaux et aussi la préparation du cidre en Normandie chez mes grands-parents maternels.

Cave de la Maison Blanche

Cave de la Maison Blanche

Dans quelle région es-tu né ? Je suis né en Normandie.

Comment es-tu tombé dans le vin ? J’ai commencé à déguster le vin chez Monsieur Chauvin  en apprentissage à l’Amandine à Vanves où il m’a fait découvrir le Chinon, sa région d’origine.

Tes vins ou appellations préférées du moment ? Pourquoi ? Avec les fêtes je pense au Champagne et particulièrement DEUTZ à Ay près d’Epernay.

Selon toi, le meilleur endroit pour boire un bon verre de vin ? Le meilleur endroit pour déguster un bon vin serait pour moi dans une cave.

Tu es plus tôt vin blanc, rouge ou rosé ? De quelle région ? Je serai plutôt vin rouge et de la région de Bordeaux.

Votre accord mets et vin préféré ? Mon accord mets et vin préféré serait en ce moment avec le menu Basque proposé à la Maison Blanche avec le Irouléguy en blanc ou en rouge. Dans quelques jours nous allons avoir le menu Savoyard.

Pourriez-vous me donner le choix de vins pour un diner idéal ? Selon la situation, le moment tout est possible, il faut oser, Champagne, Bordeaux, Bourgogne,  Côte du Rhône, vallée de la Loire, Alsace…  en France nous avons un très grand choix  et pour tous les goûts.Mouton-Rothschild-1982

Quel vin rêverais-tu de déguster ? S’il en reste ? Le Mouton Rothschild de 1982 et il ne doit plus y en avoir beaucoup.

Votre dernière découverte ? J’ai découvert l’année dernière les blancs et rouges, les fiefs Vendéens de Thierry Michon.

Les vignerons qui t’ont le plus marqués ?michon Les vignerons qui m’ont marqué : Champagne : René Geoffroy, Muscadet : Jo Landron, Sancerre : Alphonse Mellot. Saint Emillion Château Pavie : Gérard Perse.

Pour toi le vin est synonyme de : Pour moi le vin est synonyme de partage chaleureux, de bonnes soirées entre amis et de moments exceptionnels.

vins

Affiche Gala de l'espoir à la Maison Blanche

La Ligue contre le cancer et la Maison Blanche

Affiche Gala de l'espoir à la Maison Blanche

Affiche Gala de l’espoir à la Maison Blanche

Le 21ème GALA de l’ESPOIR du Comité de Paris de la ligue contre le Cancer se tenait au Théâtre des Champs-Élysées la soirée s’est poursuivie avec le partenariat de à la Maison Blanche fin novembre, grâce au 2 créateurs et organisateurs du Gala de l’Espoir Jean-Michel AUBRUN et Hervé MICHEL-DANSAC.

A cette occasion, la Ministre des Affaires sociales et de la santé,  Marisol TOURAINE et la très fidèle Marraine du Gala de l’Espoir, Marie-Christine BARRAULT présidaient cette soirée de lutte et de mobilisation contre le cancer.

Sur scène, Marisol TOURAINE, Anne HIDALGO, Guy BERGER, Marie-Christine BARRAULT ont pris la parole devant les bénévoles de la Ligue, les chercheurs, les chefs d’entreprise mécènes et les personnalités, représentaient l’union de tous pour arriver à vaincre le cancer. Rêvant tous à un remède « magique » qui viendrait arrêter ce fléau, pour revenir à l’Espoir nécessaire face à la maladie.

Dans cet unité, l’Orchestre de la GARDE REPUBLICAINE avec a sa tête François BOULANGER était mobilisé au côté du Gala de l’Espoir et donna un « concerto pour trompette » d’Aroutounian.

Le Programme du Gala de l’Espoir était superbement illustré par Inès de La FRESSANGE.

Marie-Christine Barrault Marraine de la Soirée avec Lilian Thuram, Annabelle Millot et Marc Fichel en pleine interview à Maison Blanche

Marie-Christine Barrault Marraine de la Soirée avec Lilian Thuram, Annabelle Millot et Marc Fichel en pleine interview à Maison Blanche

On pouvait reconnaître les artistes : Lilian THURAM, Axelle ABADIE, Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Christian CABROL, Claudia CARDINALE, Marie-Christine ADAM, Thierry BECCARO, BIYOUNA, David BRÉCOURT, Grâce de CAPITANI, Jacques COLLARD, Nicole CROISILLE, Bérangère DAUTUN, Tatiana et Xavier DELARUE, Marc FICHEL, François-Eric GENDRON, INDRA, Jean-Marie JUAN, Jean-Marie LAMOUR, Gabrielle LAZURE, Évelyne LECLERCQ, Bernard MONTIEL, NICOLETTA, Yanou COLLART, Yaguel DIDIER, Pierre GUILLARME, la Princesse Nesrine TOUSSOUN d’EGYPTE, Françoise LABORDE …

 

Lamia Khashoggi à la Réception du Gala de l'Espoir à Maison Blanche

Lamia Khashoggi à la Réception du Gala de l’Espoir à Maison Blanche

La chanteuse Indra et Jean-Michel Aubrun

La chanteuse Indra et Jean-Michel Aubrun

Gabrielle Lazure et Massimo Gargia

Gabrielle Lazure et Massimo Gargia

Claudia Cardinale et le Général Philippe Schneider

Claudia Cardinale et le Général Philippe Schneider

 

 

“Un jour, j’irais à New-York avec toi …”

“Un jour, j’irais à New-York avec toi …”

Hervé Baudry

Hervé Baudry

Hervé BAUDRY, vit et travaille sur la Butte Montmartre à Paris, peintre, ses territoires d’inspiration sont les voyages, les ambiances des lieux. Travaillant d’ordinaire sur des supports classiques (toiles, papiers, cartons,…).

Il présente à la Maison Blanche, des peintures acryliques spécifiquement réalisées sur plexiglass d’épaisseur variée. Fruit d’une rencontre avec un industriel du plexi et un amateur d’art. Le plexiglass sous les coups de pinceaux d’Hervé Baudry, laisse jaillir des couleurs insondables, éclatantes et vivifiantes. Son travail pictural est réalisé à l’envers du matériau et les couleurs chaudes de la palette de Baudry viennent s’écraser contre ce mur de transparence.

En regardant une œuvre de Baudry, on entend presque la respiration de New-York, ces sirènes et klaxons. Les néons s’allument, la foule se presse, la ville salue la nuit qui tombe.

Hervé BAUDRY, dessine également, il croque l’actualité dans la presse : PUBLIC SENAT.

Nombreuses expositions en France et à l’étranger (New-York, Barcelone, Bruxelles…).

« Un jour, j’irais à New-York avec toi …» par Hervé BAUDRY du 3 au 28 février 2014.

 

Représenté à Paris par “Galry”

“Un jour, j’irais à New-York avec toi …”

“Un jour, j’irais à New-York avec toi …”

GALRY

41, rue de Verneuil

75008, Paris

http://www.galerystore.com

+33 1 42 86 92 14

contact@galrystore.com

Galette des Rois de la Maison Blanche

La Galette et les artisans

 

 

Au mois de janvier, venez déguster au déjeuner la galette de l’Epiphanie à la Maison Blanche et découvrir l’une des 9 fèves des métiers de Savoie.

 

Galette des Rois de la Maison Blanche

 

Formule « déjeuner » :

Entrée, plat et dessert à 58 €TTC / 49 € TTC pour les membres « Club »

Entrée et plat ou plat et dessert à 48 € TTC / 39 €TTC pour les membres « Club »

La Savoie à la Maison Blanche

Le chef Hervé Nepple, passionné par les produits du terroir et de la France, interprète une cuisine simple et moderne, fidèle à la philosophie des frères Pourcel.

Et pour vous réconforter des grands froids et de l’hiver, il nous fait faire un détour par la Savoie autour des produits de la région. Pour cela il vous réinterprete les recettes de Chabrot de Chignin; les superbes poissons d’Eric Jacquier du lac Léman, les crozets et la célébre tartiflette..

Côté dessert, le Chef Paul Donore vous propose un biscuit de Savoie avec ces délicieuses myrtilles et sorbet génépi : un délice !

Amuse-bouche :

Soupe aux choux et diots « retour des montagnes »,

Chabrot d’une réduction de Chignin

***

Féra fumée d’Eric Jacquier, pommes de terre fondantes en tartiflette

***

Cochon fermier rôti, croquette de tête au raifort et Crozets,

Grattons à la crème de Roussette et Beaufort

***

Fromages du « pays » : tomme céronnée, bleu de Termignon et Beaufort

***

Biscuit de Savoie fourré d’une mousse légère au lait d’Alpages,

Myrtilles au sirop comme une confiture de vieux garçon, sorbet génépi

***

Mignardises

Merveilles et madeleines au miel

 

Dîner : Menu Savoie 78 € servi jusqu’à la fin mars

Grand Prix de la Photographie du Patrimoine Gastronomique au Louvre

Jury du FIPC à la Maison BlancheLe Grand Prix de la Photographie du Patrimoine Gastronomique, remis sous le patronage du Journal du Parlement et du Club Parlementaire de la Table française a été décerné dans le cadre du Festival International de la Photographie Culinaire que parrainait cette année le chef triplement étoilé Frédéric Anton.

Les délibérations ont eu lieu au cours d’un déjeuner organisé à la Maison Blanche en présence d’une quinzaine de parlementaires réunis autour de Catherine Dumas, du Député Gilbert Le Bris, du Directeur de la Rédaction du Journal du Parlement, Olivier de Tilière mais aussi de journalistes et critiques gastronomiques auprès de Laurent de Gaulle et Bruno Franck.

Déjeuner membre jury fipc2 fipc

Le thème de cette année étant le luxe et la fête le lauréat, Thomas Dhellemmes, a ainsi symbolisé avec une vue sur l’Opéra (et le gâteau du même nom) le prestige et le rayonnement de notre gastronomie.

La remise du Prix a eu lieu à l’invitation du Président-fondateur du FIPC, Jean-Pierre Stéphan, au Carrousel du Louvre où le lauréat a reçu un Diplôme de Mérite et de Prestige National, décerné par la Commission Malraux pour l’Europe de la Culture.

White Room - Samedi 8 Février

Moët Rosé Impérial et son duo de Pomponnes

Le 14 février 2014. Moët & Chandon s’invite à votre table sur laquelle reposent deux pomponnes enlacées par un ruban noir et une bouteille de champagne Moët Impérial Rosé….

Le rituel Duo de Pomponnes ; réinterprétation de la cravate, entourant le col de sa bouteille depuis 1886, le nœud, tel un dress-code singulier, se métamorphose en un lien subtil réunissant deux flûtes. Il traduit également un attachement entre Moët & Chandon et les amateurs de champagne rosé. Vivant et généreux, Rosé Impérial se distingue par sa couleur radieuse, son fruité intense et son palais flamboyant.

Moët Rosé Impérial est l’expression la plus spontanée et la plus séductrice du style Moët & Chandon. Il procure un plaisir spontané, qui s’apprécie immédiatement, et se partage comme une brillante évidence.